Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de Loire-Atlantique

En 1853 Mathurine Fourchon veuve Perrot est décorée de l'Ordre Impérial de la Légion d'honneur suite à son comportement héroîque durant le siège de Constantine du 10 au 13 octobre 1837.
C'est le 15 août 1851 que la première femme, Angélique Duchemin, sergent major dans les armées révolutionnaires, fut nommée chevalier de la Légion d'Honneur.
De 0,25% de femmes décorées de la Légion d'honneur en 1912 à la parité hommes/femmes de la promotion de janvier 2008, les femmes ont longtemps été oubliées par cette décoration. En 2010 sur 93 000 membres de l'Ordre, 10% sont des femmes, Il faut toutefois préciser que cette année là, un tiers des nommés le sont à titre militaire où très peu de femmes figurent encore.
Mathurine Frouchon, née en 1786, cantinière de l'Armée d'Afrique est donc la septième femme décorée de la Légion d'honneur en 1853 et elle décède à Nantes le 9 avril 1863. Elle est inhumée au cimetière de la Bouteillerie. Etant donné ses faibles ressources, le conseil municipal d'alors vote la prise en charge de la concession et des frais de réalisation de la pierre tombale.
Depuis les années ont passé et la tombe était jusqu'à ce jour difficile à repérer et totalement anonyme, les inscriptions sur la pierre tombale tatalement illisibles.
Contact est alors pris avec la municipalité de Nantes à l'initiative de quelques membres de la section 44 de la SMLH pour faire part de notre intention d'honorer cette femme héroïque en lui rendant une tombe digne de ce qu'elle fut alors. La tombe a été restaurée par Nantes Métropole et une plaque a été déposée. La SMLH a fait apposer une Palme de la Légion d'honneur.
Un hommage est rendu le jeudi 28 février 2019 au cimetière de la Bouteillerie par le président de la section de Loire-Atlantique de la SMLH, le Contre-amiral Alain BELLOT en présence de Madame Christine MEYER, conseillière municipale en charge des cérémonies patriotiques, d'une délégation de membres de la Légion d'honneur et de 4 porte-drapeaux, dont 2 cadets de la Défense. Un coussin de fleurs rouges a été déposé sur la tombe et la cérémonie s'est terminée après avoir chanté la Marseillaise.
A ce jour la section 4400 de la SMLH, qui comprend 497 membres, compte 65 femmes décorées de la Légion d'honneur, ce fut l'occasion de mettre à l'honneur toutes ces personnes.


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016